[Accessibilité] [Plan du Site] [Focus menu] [Focus contenu]

Enfants de la Terre
En route pour les Ameriques !

Les nouvelles

Enfin enfin des nouvelles.......
Gerry, 04-Mar-2008, (0 commentaire)

Suite a la pleine Lune du 24 novembre, nous avons enfin decide de quitter ce havre de paix qu'est Rishikesh... 

C'est donc le 27 novembre que nous embarquons avec un couple Belge (Alain, Dorine et la petite Yamuna) dans le bus qui nous menera apres 7-8h de route a la capitale: New Dehli.

Bus bien local (y'a que nous comme touristes!), un peu defraichi par le temps...et conduite comme d'hab (on commence a s'y faire!) assez "sport"...on se demande parfois si on y arrivera...

Suite a un trajet pour le moins mouvemente, nous arrivons a bon port de nuit. Nous passons les premiers jours chez Claire, Anne Laure et Urmilla (etudiantes francaises pour qq mois a l uni a Dehli) que Gerry avait rencontre pus tot.

Ne voulant pas trop squatter l'appart, nous logeons dans le quartier tibetain, un peu excentre mais bien plus calme que Pahar Ganj, haut lieu a touristes. A Dehli, nous retrouvons les premiers jours le couple Belge,de qui nous nous separons momentanement pour retrouver plus tard a Pushkar.

Au depart Dehli ne nous tentait pas trop de par sa modernite et sa pollution mais finalement au bout de deux semaines on commence a s'y faire (reveil le matin avec la gorge seche et des crottes de nez noires...les gens ds les rues qui toussent ...vive la pollution!) et nous y avons trouve du plaisir a deambuler ds des rues bien typiques et bruyantes (Chawri bazar, Chandni Chok...) et nous avons eu de bonnes opportunites pour decouvrir des concerts en plein air assez sympa (par ex. un festival folklorique regroupant des demo de danses, musiques et habits traditionnels de pays asiatiques ou encore concert un peu plus "moderne" de rock-pop indienne...pas notre genre mais assez marrant de voir les jeunes "fullpower" sur ce type de musique!). Aussi on en a profite pour visiter le musee Gandhi, Raj Ghat et son parc, ou eut lieu l'incineration de Gandhi, passage aussi dans une gallerie d'art...et meme essai du METRO!!! Ca fait deux ans que celui ci est en fonction et on se croirait du coup a Paris! Pas le droit de boire, manger, cracher (eh oui, ils ont l'habitude de chiquer et de cracher n'importe ou...), et pas de photo non plus. Bien pratique ce metro selon ou on veut aller...et ca nous evite de tout le temps avoir a negocier avec les rickshaws...

Aussi on s'est fait un cine et en hindi...on a rien capte bien sur mais par chance c'etait 10 petites histoires donc on risquait pas d'etre trop largues!

Dehli est vraiment une ville multi-culturelle: hindous, tibetains et musulmans se cotoient. Possibilite de visiter une mosquee dans le quartier musulman, chant du muezzin au coucher de soleil...

Dans le quartier tibetain, on voit dans tous les shops le portrait du Dalai Lama et nous on a succombe aux veg momo et tighmo (specialites culinaires moulte delicieux!!)...et dans tous les coins de rues hindoues: petits temples, statues ou photos, encens et fleurs pour une de leur divinites. On voit les hindous a toute heure s'incliner et prier qq minutes.

 

Puis le 13 decembre, on decide d'enfourcher les velos direction Jaipur...


Ce premier jour on a parcouru 35km pour atteindre Gurgaon.

La on a trouve le plan a 30rps: apres 4h de tourner en ville et ne pas trouver de logement car trop cher pour notre budget (400-500rps au lieu des habituels 150-250rps max qu'on avait l'habitude de depenser pour une nuit en hotel!) c'est dans une ecole qu'on nous a fait une place...mais le lendemain on a du degager a 7h car forcement les enfants commencaient les cours!

 

Le lendemain, on part donc pour une 2e journee velo: 90km cete fois-ci nous ont permis de nous arreter a Sahajanpur, l'une des premiere ville du Rajasthan. Malgre le dodo un peu perturbe, nous avons eu une superbe route...et aussi nous avons pu ranger nos masques (necessaire a Dehli du fait de la pollution++)...en tout il nous aura fallu parcourir quasi 40km hors de Dehli pour enfin a nouveau voir un ciel beau bleu, un air plus pur, et de la vegetation...c'est fou de constater comment cette crasse de Dehli s'etale si loin...


C'est le 15 dec nous sommes arrives sur Jaipur et ce jour la on a fait pete les score de pedalo: 143km au compteur...une arrivee de nuit avec un magnifique coucher de soleil apres un passage eclair a Amber et son fort illumine au loin...

La, nous fumes plus chanceux ds le logement: accord du gerant pour qu'on fasse dodo avec notre tente dans la pelouse de son hotel bon genre et ca pour bon prix.

Ca a donc bien passe et nous avons profite de 6 jours de sejour pour decouvrir cette ville aux murs roses, qq pierres et perles ds le bazar...des monuments comme La porte des Vents, ...

On a visite le fort d'Amber a qq km de la, cette fois-ci en plein jour: superbe paysage desertique...

Parfois, a l'entree de lieux a visiter, on essaie de se faire passer pour des indiens...car on est assez degoutes de voir le tarif "indien" (20-50 rps max) et le tarif "touriste" (100-200rps). Des fois en baraguinant qq mots d'hindi et en faisant semblant de comprendre ca marche, en plus ils ne nous demandent meme pas une piece d'identite. Et parfois ils nous demasquent mais on arrivent a expliquer une histoire bidon...au bout du compte, on devient plus fort qu'eux en tchatch...hihihi!!


Puis le 21 dec on a repris la route pour Pushkar et la a nouveau on a carbure: 148km en 1 jour. La route fut belle mais on a parcouru un paysage bien moins vert...plus sec, ensoleille et decor un peu plus desertique...Ces kms nous ont deja bien fatigues mais ce qui nous a encore plus acheve fut au final une pente du TONNERRE a plusieurs tournants.


Nous passons qq semaines dans une guesthouse tenue par une francaise, mariee a un Indien. C'est la que nous retrouvons notre couple Belge, qui eux connaissent depuis deja qq annees Lola et Fatou, les proprio de la guesthouse. Nous nous reposons la histoire d'humer ce cadre de vie assez sympathique: ce lieu est aussi un endroit sacre...pas de drogue et d'alcool. Nous sommes entouree de belles collines et la ville s'etale tout autour d'un lac ou bien sur des pelerins viennent en masse...la particularite est qu'ici se trouve le seul temple dedie au dieu Brahma...mais on trouve aussi des temples pour d'autres divinites...nous sommes donc entre touristes europeens et touristes indiens! A certains moments on entend le chant de mantras sacres, presences a nouveau de vaches et singes ds les rues, senteurs d'encens, rues commercantes (ce qui devient un peu partout dans ces belles villes le point qu'on apprecie le moins, car les marchands ont des attitudes un peu trop fausses a l'egard des gens...business is business! ).

En s'ecartant des deux principales rues a touristes on tombe dans de petits quartiers bien plus calmes.


Aussi, apres cette fin d'annee sur Pushkar (passee tranquilement autour d'un feu et de feux d'artifices aux loin avec la famille Belge que nous avions rencontree a Rishikesh),nous avons decide le 5 janvier de faire un tour du cote de Jaisalmer : c'est un fort plante dans le desert, a quelques kilometres de la frontiere Pakistanaise...

Ce fut une belle semaine que nous avons passe dans cette ville antique a l'architecture epoustouflante. On s'est tente a un "safari" de 3j dont 2nuits au desert...un tour dit "non"touristique...qui comprenait la ballade en chameau, visite de villages traditionnels au maisons tres rustiques (utilisation de bouses de vaches...), bouffes en nature, dodo sur les dunes de sable la premiere nuit et la 2e nuit manque de bol, il a plu et cela nous a decide a dormir dans une ecole!


Jaisalmer a ce charme qu'on peut trouver dans des villes comme Rome ou Venise. Elle semble moins frappee par le business des shoppings en tout genre mais par contre big deal concernant les safari...et les guesthouse aussi semblent pousser comme des ptits champignons!

Nous sommes tombes sur des gens parfois plus accueillants qu'a Pushkar, qui nous invitent a nous asseoir pour un tchai sans forcement d'arriere pensees.

Il semblerait que Jaisalmer ait vecu depuis les derniers 10-20 ans, une augmentation des habitations dans les alentours du fort...


De nos rencontres avec des Indiens, on tombe parfois sur des commercants qui nous disent clairement que ce qui leur importent c'est le business. Ils ne sont pas interesser par les acheteurs qui entrent dans leurs shops et ne pensent pas a expliquer par ex. l'usage ou histoire des objets antiques qu'ils vendent. Quand on essaie de les sensibiliser au fait que le fric ne fait pas que des gens heureux et que plus on en a, plus on en veut...ils restent implaquables. Ils revent de voyage en Europe et de vendre la-bas, mais bien sur ne voient pas les embuches et autres difficultes de vie de nos pays...

Nous, on realise encore plus la societe de consommation dans laquelle nous sommes noyes en Europe: on ne cherche plus a reparer les choses cassees...c'est tellement plus simple d'en racheter une nouvelle piece vue le choix et les derniers modeles en vogue qui apparaissent....ici, pas possible: on rafistole, on recolle, on essaie de faire durer tant qu'on peut...

Aussi, on voit comment les autres pays sont venus mettre ou plutot apporter leurs grains de sel ici: c'est un peu l'invasion...chaque pays a fait germer ses propres specialites culinaires: Les italiens et leurs pizza+pasta, les Israeliens et leurs falafels, les Allemands et leur backery...bref, on voit que l'Inde commence a perdre sa propre identite culinaire...c'est ptetre un peu fort comme mot, mais gentiment elle aussi se laisse charmer par les plaisirs d'ailleurs...les jeunes indiens sont fashion a leur facon(surtout a Dehli ou autre grande ville). Recemment nous avons ete surpris de voir que personne n'etait capable de nous expliquer le fonctionnement d'un charka (machine a tisser le coton que Gandhi pronait pour que le peuple indien fabrique ses propres habits...). Pourtant la mort de Gandhi ne remonte pas au debut du siecle, mais seulement a 50-60 ans max!!

Je ne dis pas que le progres et l'ouverture n'ont pas du bon, mais bien souvent elles font oublier les coutumes, traditions...et donc tout ce dont on fait de nos propres mains...comme en Europe: on sait plus faire du feu, cuisiner nos propres repas, vivre au rythme des saisons, de la Lune...maitenant, c'est place a la montre, la technologie, les machines...et on nous parle d'independance!?!? Mais finalement vous n'avez pas l'impression qu'on depend de tout en s'enlisant dans ce systeme-la..non!?

Aussi, par moment on est revoltes de voir cette soif de fric qui commence franchement trop a emerger dans la tete des gens: on en a l'exemple ici meme mais c'est le cas dans d'autres pays aussi.

Ici, tout les moyens et arguments sont bons pour vous faire payer tout et n'importe quoi: l'entree dans Jaisalmer (soit disant cet argent sert a des renovations, mais ce n'est pas le cas!) les baguages dans l'arriere du bus...bref ils essaient! Mais le pire, c'est que bcp trop de touristes ne se posent pas la question de savoir si cela est justifie ou pas...ils paient betement! Pour certains, c'est clair que ce ne sont que qq sous (qui en autre monnaie ne represente que des centimes..et vue qu'ils ne passent que qq semaines de vacances dans le coin, ce n'est pas un probleme pour eux de claquer qq sous comme ca...) mais pour d'autres, on ne vit pas dans un mode de pensee "vacances". On pense "local" et on tente du coup de voir la vraie valeur de cette monnaie.


Hormis cela, on passe aussi de bons moments avec des gens qui sont plus ouverts d'esprit. Des gens qui au depart pensent que nous sommes des junkies ou encore de ces touristes a vouloir raffler leurs boutiques...mais au fur et a mesure on arrivent a leur faire comprendre que ce qui nous rejouis le plus, c'est pas forcement leurs produits mais c'est de pouvoir discuter avec eux, d'oublier ce bazar de fric, fringues et autres et d'apprecier ces instants blabla de la vie, echanges de nos cultures et de nos perceptions, le tout assis dans le shop autour d'un tchai en grignotant des cacahuetes...koi de meilleur!


Quand au velo, nous nous rendons compte que ce mode de voyage est tres beau, cela nous permet de nous rendre encore plus compte du paysage que nous traversons. Les gens sur la route nous regardent, sont curieux de voir ces velos a vitesse (chose rare par ici), les camionneurs klaxonnent et nous saluent parfois...

on tombe sur une Inde parfois bcp moins touristique selon les villes qu'on parcourt et c'est bien de percevoir ainsi le pays...car l'Inde, c'est pas seulement le Taj Mahal, Dehli, ...et tous ces beaux monuments...

Mais c'est clair, cette Inde-la est un peu moins accessible aux etrangers au niveau alimentations (y a que des ptis boui boui et ca peut craindre pour les intestins vu la conservation, cuisine des aliments...) et les gens autant sont un peu moins friendly et arretent pas de nous regarder...parfois c'est comme si on etaient des betes au zoo...


C'est en date du 19 janvier que nous avons enfin decide de lever le camp (apres un mois de squattage ds ce lieu!) et de poursuivre car bien evidemment il nous fallait maintenant penser a rejoindre Bombay pour rencontrer (enfin!) les Soeurs de l'orphelinat ou Gerry est ne...normalement on avait planifie d'y etre en novembre...et la on est janvier... donc voila...la route nous attendait!


Mais avant ce rendez vous, ce fut bien l'aventure...et de la folie de se rendre compte que l'on est pas rares a pedaler:

Le matin de notre depart de Pushkar (19.01), dur dur de se lever tot pour reprendre le velo...on dejeunait dans un buffet et on tombe sur le seul jeune, lui aussi leve tot. On se rend compte qu'il parle francais, blabli blabla et on decouvre que lui aussi a sejourne 3 semaines a Pushkar, que lui aussi est en velo (depuis Lyon), et que lui aussi ce matin la a decide de tracer de Pushkar a Udaipur...et ce n'est que ce matin de depart que nous tombions l'un sur l'autre (meme pas apercu ailleurs durant nos 3 semaine a Pushkar)...on aurait pas pu faire meilleur rancard!


Du coup, amitie liee avec Clement (http://mour.du.tonde.free.fr/) , on decide de faire voyage ensemble! Ca tombait bien, car lui aussi depuis son arrivee en Inde n'avait pas encore tenter le camping sauvage...et du coup, on s'y est mis tous ensemble! Aussi, on a decide de changer de l'autoroute et de prendre plutot des chemins de campagne: tracees certes un chouilla plus long...mais oh combien plus appreciables!! On a passe des routes de campagnes, que des rencontres avec l'Inde profonde. Du coup, budget bien rentabilise avec des dodo ds un sorte d'ashram pour la 1e nuit, des sommets de collines, ou des coins creux a l'abri des regards (faut quand meme pas oublier, les indiens sont partout!!). Bon, des nuits fraiches tout de meme avec des temperatures qui descendaient jusqu'a -3 degres...Gerry et son sac de couchage d'il y a 10 ans a legerement subi...


Bref! le 24 janvier, arrivee ds la moderne city qu'est Udaipur...touristes a fric, modernite. On y est reste qq jours pour un repos cuisses, fessiers et avons flane histoire de visiter qq lieux: City Palace, palais a divers ailes: hotel, musee et habitat du maharana qui la plupart du temps vit a Londres.

A Udaipur nous tombons sur "quelques" francais...il faut dire que 80% des visiteurs de cette villes sont Indiens et que dans les 20% d'etrangers, 50% sont francais!

Bref, nous nous organisons des soupers au resto en commun...ahhh les soupers entre amis, ca nous manquent!

C'est a Udaipur aussi que se trouve le Lake Palace Hotel, l'un des hotel les plus fameux (et bien sur cher) de l'Inde en plein milieu du Lac Pichola...malheureusement quand on voit l'etat du lac, ca donne pas envie de patauger: c'est un lac artificiel, qui en raison de faibles mousson n'est plus si profond que cela...de plus, c'est moche mais on ne fait rien pour l'entretenir et ce lac grouille donc de mille et uns dechets et autres bizareries en ses rebords...pas tres romantique!


Suite a ce repos, le 30 janvier nous reprenons la route direction Ahmedabad, mais sans l'ami Lyonnais qui lui partit ds une autre direction...

Nous atteignons cette ville le 1e fevrier et la quittons bien vite (le 3 fevrier) car pas eu beau feeling ...on nous a refuse a quasi 7 hotels differents...et on sait pas si c'est parce que je suis une femme, si c'est en voyant la degaine de Gerry (certains le traite de Pakistanais...ici en Inde un pakistanais est mal vu et c'est plutot une insulte quand on dit ca a un homme!). Bref, les gens de la ville sont moins comprehensifs et bien sur oriente MONEY!! Notre seule consolation en cette ville fut une visite a l'ashram de Ghandi, qui maintenant est devenu un musee+bibliotheque. Aussi nous avons deguste un ice-cream lassi (boule de glace ds un lassi, parseme de diverses noix).


Puis, depuis qu'on a quitte Amedabad, ce fut le debut de 9j non stop de velo. On parcourait par jour entre 50 et 85km de velo...c'est un rythme pas trop dur mais la route et les conditions nous ont elles bien fatiguee par moment: on roulait que sur l'autoroute...pas de panique! Ici, la vitesse max sur autoroute est de 80km/h...et y a bcp de velo, de chameau, boeufs qui tirent des charettes, des voitures a contre-sens aussi parfois...c'est les autoroutes indiennes koi!

Au debut les routes etaient faciles et belles goudronnees, mais apres durant ~3j on a passe que sur des routes en travaux...alors bcp de camions, de klaxons, de poussieres ds les yeux, de soleil (plus on descend au sud du pays et plus ca tape bien cote soleil!!) avec des routes vraiment mal foutues par endroit...dur dur pour les roues!

D'ailleurs, la, Marta commence a aborder un nouveau domaine, qu'est la mecanique velo: jantes, derailleur, bletts, pignons, blablabla de mots qu'elle ne connais pas...sur notre route, qq petits bobos velos l'ont initie a la reparation...ca la change des seringues et pansements!!


Tout ces jours on se reveillait a 6h30 du mat, on dejeunait un bon bol de fruits, et vers les 9-10h on commencait la route. Pause en debut d'aprem pour casser la croute et on reprenait jusqu'a 17h. En chemin on profitait de passer ds les villages qui bordent l'autoroute pour faire qq achats pour le souper (mais parfois on peinait a trouver certains fruits ou legumes)...En s'arretant qq instants ds ces villages, ca fait un peu film de Far West: on nous regarde arriver, descendre de nos montures, tout le monde arrete son activite et se fige...comme si on allait degainer! Puis, on lache un sourire, qq mots d'hindi et la s'est parti...une MEUTE de gens nous encercle et s'interroge sur nos velos, inspectent ces engins, nous reluque bien sur et touche un peu a tout aussi. Bref, c'est toujours des moments au debut un peu flippant, car on sait pas trop ce qu'ils veulent (on est ptetre trop suspicieux..) et finalement ca se passe mieux que ce qu'on pensait.


Hormis cela, tous les jours depuis notre sortie de Udaipur, on savait pas vraiment ou on allait pouvoir dormir, mais on a ete vraiment chanceux et sommes souvent tombes sur des temples. Ces lieux sont sacres en Inde (et donc securisant) et sont dedies a differents dieux ou sortes de religions (Sikhs, Jains, Hindous...) et accueillent souvent des pelerins en voyage (la plupart sont bien sur des pelerins indiens et pas du tout des etrangers). On nous a donc quasi tous les jours loge ds ce genre d'endroit et accueilli comme n'importe quel autre pelerin. On est donc tombes sur des gens bien aimables, intrigues par notre voyage, nos vies, et ces velos a vitesse.

On a pu dormir et manger sans rien payer.

Une fois en fin de parcours on a campe en nature, et apres une journee de velo, faut encore trouver l energie pour monter la tente et preparer le souper avec le rechaud a petrole...bref on est bien claques quand on va se coucher (~20h30-21h).


Bref! Ca a ete une belle partie du voyage de voir des gens ds des villages pas du tout touristiques comme ca sympa et offrants avec nous...ce qui a pas ete toujours le cas ds les villes touristiques.

En velo, on a pu se rendre compte que l'Inde, en dehors des villes a touristes, est PROFONDEMMENT un pays agricole. Beaucoup de paysans, de gens de la terre...bcp de cultures qui defilaient sous nos yeux: mais, ble, riz, bananes, chikoo (c'est un fruit typique indien), manguiers, pommes de terres...


A ce stade de voyage, Marta se fait gentiment a ce velo et surtout au poids de ses baguages. Elle s'habitue aussi a ce rythme de vie qui des fois donne envie: oui faire du velo c'est beau, pleins de paysages, de rencontres, ...mais y'a d'autres petits aspects de la vie: caca toilettes a l'eau, fringue sales, douche, moments reparation...


Pour nous donc...enfin on est sur Bombay depuis le 11 fevrier. Nous nous sommes directement rendu a l orphelinat ou est ne Gerry (Mother Theresa missionaries of charity, Vile Parle, Church Road)...les soeurs nous attendait avec leurs questions et en plus une journaliste a voulu nous interviewe...d'ailleurs voila l'article...

( http://www.mid-day.com/web/guest/news/mumbai/article?_EXT_5_articleId=980597&_EXT_5_groupId=14 )

Nous avons fait un stage au centre et avons bosse a l'entretien des enfants du centre (toilette, changement des couches, nourriture, coupage des ongles...) en etant loges et nourris par le centre.

Suite a cela, nous avons loge chez Brendan dans le quartier de Mazgaon jusqu'au 28 fevrier. Nous profitons de visiter la ville, ses parcs, cine, architecture...
On celebre les premiers 1400km de velo pour Marta...c'est fou comme ca passe vite!
L aventure ne se termine pas, elle ne fait que commencer...


Archives

29-May-2010, 22 mars 2010: Bye bye Laos - Sawut dee ka...welcome in Thailand!

29-May-2010, 15 mars 2010: bye bye China - Sabai dee...welcome in Laos!

29-May-2010, 26 fevrier - 28 fevrier 2010: Kunming.

22-Feb-2010, Old Dali, Yunnan.

22-Feb-2010, Train Shanghai -> Kunming.

22-Feb-2010, Shanghai...2e fois!

22-Feb-2010, derniere semaine, Sayonara Japan

12-Jan-2010, Kyoto

12-Jan-2010, Osaka

12-Jan-2010, Ride a travers une parcelle infime du Japon

23-Oct-2009, Konnichiwa.. Welcome in Osaka, Japon

23-Oct-2009, Ferry Shanghai, Chine a Osaka, Japon

21-Sep-2009, Chine Xi an Nanjing Shanghai

21-Sep-2009, Chine Tashkurgan Karakula Lake Kashgar

21-Sep-2009, Pakistan Gilgit Kunjerab Pass

25-Jul-2009, Pakistan du 7 au 25 juillet 2009

05-Jul-2009, Pakistan 9 juin au 2 juillet

18-Jun-2009, Pakistan le 2 juin 2009

18-Jun-2009, Inde le 14 avril 2009

09-Apr-2009, Calcutta et Varanasi (Benares) (9 mars - a ce jour!)

09-Apr-2009, les iles Andamann (6 fevrier - 6 mars 2009)

09-Apr-2009, Le Tamil Nadu (Mamalapuram...)

06-Apr-2009, le Nepal a velo...(6 nov-6 dec 2008)

31-Mar-2009, Dharamsala-Manali-Leh-Vashisht-Rishikesh

31-Mar-2009, Trivandrum...Sri Lanka...depart pour Dharamsala

31-Mar-2009, Des nouvelles de Goa-Hampi-Gokarna-Trivandrum

28-Feb-2008, Enfin des nouvelles......

13-Sep-2007, La suite de nos aventures

24-Jul-2007, Turquie suite et fin

16-Jul-2007, Hello, voici la suite !

18-Jun-2007, Bulgarie

22-May-2007, Frontière Serbe

10-May-2007, Italie, Slovénie et arrivée en Croatie

30-Apr-2007, L'italie, la première frontière.

23-Apr-2007, Petite pause à Locarno

19-Apr-2007, En avant pour le tessin (J1 - J5)

09-Apr-2007, Départ le 14 avril

Compte

Inscription

Login




Brèves

07.10.2009
N hesitez pas a nous laisser un commentaire

24.07.2007
Pour ceux qui restent sous la pluie, Bamboulez ;)

16.07.2007
Désolé pour le retard encore une fois ;)

Navigation
Lien vers le flux RSS Notre site est valide XHTML Transitionnel 1.0 Nous utilisons la technologie CSS 2.0 Mini-statistiques du site